Conseils pour prendre soin de soi après une amputation


Les bonnes pratiques pour le maintien de la mobilité

Bien qu'une équipe médicale soit impliquée dans votre parcours vers la guérison, il est essentiel que vous y participiez activement. Veuillez noter qu'il s'agit de conseils et de suggestions d'ordre général. Chaque personne est différente, alors suivez toujours les conseils de vos professionnels de santé et n'hésitez pas à les contacter si vous ressentez une douleur ou une gêne, ou si vous avez simplement des questions.

Après une amputation chirurgicale


Comment positionner mon membre résiduel pendant le repos ?

Après une amputation de la jambe, il est très important de maintenir le membre résiduel dans la bonne position pour éviter des complications telles que la contracture musculaire. Un bon positionnement peut également vous aider à maintenir une amplitude de mouvement dans vos articulations restantes et favoriser une bonne circulation sanguine.

Position droite

Dans la mesure du possible, évitez de mettre votre membre résiduel dans une position fléchie (pliée). Par exemple, ne posez pas votre jambe sur la poignée d'une béquille, ne la suspendez pas sur le bord du lit, et ne gardez pas l'articulation du genou pliée lorsque vous êtes assis dans le lit. Maintenir une articulation du genou ou de la hanche fléchie pendant de longues périodes peut perturber la circulation sanguine et provoquer une contracture musculaire.

Pour les amputations sous le genou, maintenez votre membre résiduel en appui et le genou droit en position assise. Dans un fauteuil roulant, vous pouvez utiliser une "planche pour amputés", et sur une chaise ordinaire, vous pouvez utiliser une deuxième chaise de la même hauteur pour soutenir votre membre résiduel.

Pour les amputés sous le genou et au dessus du genou, être allongé à plat ventre étire les muscles à l'avant des hanches, ce qui empêche les contractures de se développer après avoir été assis trop longtemps. Passer 15 à 20 minutes dans cette position plusieurs fois par jour est bénéfique pour aider à prévenir les contractures.

Position élevée

Reposer votre membre résiduel en position élevée peut réduire la douleur et le gonflement. Vous devez vous efforcer de garder le membre droit, surtout lorsqu'il repose sur quelque chose comme un coussin où il peut se plier sans que vous le remarquiez. Un morceau de mousse découpé à la bonne taille et à la bonne forme peut aider à soulever et à soutenir le membre tout en le maintenant droit.

Pourquoi désensibiliser mon moignon ?

Après l'amputation, la peau de votre membre résiduel sera sensible au toucher, et finalement, lorsque la prothèse sera mise en place et que vous commencerez à marcher, elle sera confrontée à des pressions entièrement nouvelles. Pour développer une tolérance à ces pressions, vous devrez peut-être désensibiliser votre membre résiduel. Veuillez noter que pour certaines personnes, les techniques de désensibilisation comme celles proposées ici peuvent également diminuer la douleur fantôme. Consultez votre prothésiste ou d'autres membres de votre équipe médicale pour obtenir des suggestions sur la manière d'effectuer des exercices de désensibilisation sur votre membre résiduel.

Mobilisation de la cicatrice

Parfois, avec la cicatrisation, le tissu cicatriciel adhère aux tissus mous et à l'os sous-jacent. Cela peut entraîner des problèmes de peau et des douleurs lors du port d'une prothèse. Demandez à votre équipe de soins de santé ou de réadaptation de vous suggérer des techniques de mobilisation des cicatrices que vous pouvez effectuer à domicile.

Comment inspecter mon membre résiduel ?

D'autres problèmes de peau peuvent rendre l'utilisation d'une prothèse inconfortable ou, dans certains cas, même impossible. Une inspection régulière de votre membre résiduel peut vous aider à identifier les problèmes de peau à un stade précoce, avant qu'ils ne s'aggravent.

  • Utilisez un miroir pour examiner votre membre résiduel sous tous les angles.
  • Au début, vérifiez votre membre résiduel à chaque fois que vous changez de pansement ou que vous retirez votre prothèse.
  • Plus tard, un contrôle quotidien après le lavage suffira.

Note : Si vous avez perdu un membre en raison d'une maladie vasculaire telle que le diabète, il est encore plus important de prendre soin de votre membre résiduel. Il est donc conseillé de réaliser des inspections régulières car une rupture de la peau pourrait entraîner une autre amputation.

L'importance du contrôle de votre poids

Pendant et après la rééducation, il est important de manger aussi sainement que possible et de maintenir un poids stable. Le maintien d'un poids sain et constant est important pour tout le monde, mais pour les personnes portant des prothèses, il est encore plus important pour les raisons suivantes :

  • Pour maintenir le bon ajustement de l'emboîture prothétique fixée à votre membre résiduel
  • Pour réduire l'énergie nécessaire à l'utilisation de votre prothèse
  • Pour prévenir ou réduire les affections secondaires, telles que les douleurs dorsales
  • Pour gérer le risque de maladies telles que le diabète et l'hypertension artérielle

Soins du membre résiduel, et entretien de votre manchon et de votre prothèse


Inspecter l'interface de l'emboîture et du manchon

Vous devrez nettoyer votre emboîture quotidiennement, idéalement avec une solution de nettoyage recommandée par votre prothésiste.

Votre membre résiduel doit être bien ajusté mais confortablement installé dans l'emboîture. Si celle-ci se relâche ou s'il y a des zones de pression, votre peau peut être endommagée et votre démarche sera affectée. Parlez à votre prothésiste si vous constatez des changements dans la façon dont votre emboîture est ajustée.

Comment mettre mon manchon sur mon moignon ?

Si vous avez des difficultés à mettre en place votre manchon ou si vous ne savez pas exactement comment le faire, ces conseils peuvent vous être utiles :

  1. Assurez-vous que l'intérieur du manchon soit propre, sec et ne contienne rien qui puisse provoquer une irritation de la peau.
  2. Retournez votre manchon. Votre objectif est de créer une surface aussi lisse que possible.
  3. Placez la base du manchon à l'extrémité du membre résiduel. Veillez à ce que le manchon soit aussi proche que possible du membre résiduel. Évitez de retenir l'air à l'extrémité (distale) du membre résiduel.
  4. Poussez soigneusement le manchon à l'extrémité du membre résiduel, en vous assurant qu'il n'y ait pas de plis. Ensuite, déroulez complètement le manchon vers le haut sur le membre résiduel. Faites attention à ne pas endommager le manchon avec vos ongles. Il est important que tout au long de ce processus, vous dérouliez et ne tiriez pas sur le manchon.
  5. Tapotez doucement le manchon. Évitez de le "déchirer" , car cela peut provoquer une tension accrue sur le bord du manchon et la peau sous-jacente (ce qui peut créer des ampoules, des zébrures ou des symptômes similaires). Si vous constatez des plis, retirez votre manchon et répétez le processus de mise en place.
  6. Si vous utilisez un manchon sans recouvrement textile comme l'Iceross® Original, vous pouvez utiliser des sprays spéciaux pour faciliter la mise en place et le retrait. Appliquez le spray sur le côté extérieur du manchon, puis enroulez-le sur le membre résiduel. Après avoir enroulé le manchon, essuyez le reste du spray. Si vous choisissez d'utiliser un spray, assurez-vous que les composants ne sont pas nocifs pour le manchon ou le silicone. Pour cette raison, il est préférable de n'utiliser que les sprays recommandés par le fabricant de votre manchon comme le spray Iceross Clean & Simple Dressing Spray Össur, ou de demander à votre prothésiste de vous recommander le spray à utiliser.

Votre prothèse, votre manchon en silicone et votre membre résiduel nécessitent des soins et un entretien constants pour éviter toute dégradation ou blessure. Une mauvaise hygiène peut entraîner des irritations et des blessures de la peau. Cela peut provoquer des infections et d'autres problèmes qui peuvent altérer ou même empêcher une personne de porter sa prothèse.

Le nettoyage régulier de votre membre résiduel, du manchon et de l'emboîture de la prothèse peut réduire le risque de développement des bactéries et protéger votre peau sensible contre l'inflammation et l'infection. Une bonne hygiène protège également la durée de vie de vos appareils. Voici quelques procédures recommandées pour l'entretien régulier de votre membre résiduel, de votre manchon et de votre prothèse.

Quels produits pour nettoyer et prendre soin de mon moignon ?

En portant une prothèse, les propriétés et les fonctions naturelles de la peau sont perturbées. En outre, la pression et la friction exercées par l'emboîture et le manchon sur la peau affectent la capacité de la peau à réguler la température. L'augmentation de la transpiration et la pression exercée sur la peau provoquent la formation d'irritations et de bactéries. Il est donc essentiel de nettoyer et de soigner la peau du membre résiduel tous les jours.

  1. Nettoyez quotidiennement votre membre résiduel avec un savon doux (pH neutre) ou une lotion nettoyante spéciale (par exemple, la lotion nettoyante Iceross Clean & Simple de Össur).
  2. Appliquez une crème hydratante (par exemple, la lotion hydratante Iceross Clean & Simple d'Össur) pour empêcher le dessèchement du membre résiduel et favoriser la régénération de la peau. Pour éviter une transpiration excessive dans le manchon, vous devez utiliser la crème le soir, de préférence avant d'aller dormir.

Comment nettoyer mon emboîture et ses composants textiles ?

Grâce à l'innovation des manchons prothétiques, la peau sensible de votre membre résiduel a peu de chances d'entrer en contact avec l'emboîture de votre prothèse. Cependant, il est très important de nettoyer votre emboîture au moins une fois par semaine.

Si votre membre résiduel se trouve directement dans l'emboîture sans l'interface du manchon, par exemple si vous utilisez une suspension à succion, vous devez nettoyer votre emboîture quotidiennement pour maintenir le membre résiduel en bon état.

  1. Nettoyez l'emboîture de votre prothèse avec de l'eau et du savon au pH neutre, puis laissez-la sécher.
  2. Désinfectez l'emboîture avec un spray à l'alcool.

Les autres composants textiles de la prothèse doivent être lavés au moins 2 à 3 fois par semaine. Si les spécifications du fabricant de vos produits n'indiquent pas le contraire, vous pouvez laver la le manchon à la machine à laver à l'eau tiède ou chaude (40 °C). Utilisez un détergent doux et choisissez le programme le plus doux de votre machine à laver.

Lavez les composants textiles dans la machine à laver à 40 degrés, avec un détergent doux et un programme d'essorage réduit.

Important :

Les informations fournies sur ce site ne constituent pas un avis médical, elles sont uniquement destinées à vous aider lors de vos rendez-vous avec vos prestataires de santé. Écoutez et suivez toujours les choix médicaux et les conseils de votre médecin et de votre équipe de soins.