Le foot est le sport le plus populaire au Portugal et le plus pratiqué. L’équipe nationale se classe souvent parmi les meilleures équipes européennes et mondiales et les enfants rêvent d’intégrer les rangs du foot professionnel. Grâce à son talent naturel et à un travail intensif, Sandro Borges aurait pu avoir la chance de vivre son rêve et de jouer en tant que professionnel pour son cher pays, Le Portugal. Malheureusement, un accident de voiture à l’âge de 21 ans a coupé court à son rêve.

Aujourd’hui, il est entraîneur de boxe, père et amputé. Voici son histoire.

Sandro Borges.

Sandro grandit à Lisbonne dans une famille soudée et fan de foot et dès son plus jeune âge, il développe une passion pour le sport. A l’image de son contemporain, Cristiano Ronaldo, il progresse rapidement dans les clubs amateurs. A 14 ans, il déménage à Porto où il signe son premier contrat professionnel avec le Boavista Futebol Club. Pendant 7 ans, il joue simultanément milieu de terrain pour Boavista, l’équipe nationale portugaise, et pour le Club Sportif Santa Clara.

Mais un soir, à 21 ans, sa vie bascule en une fraction de seconde dans un accident de voiture. Ses blessures sont graves et sa vie est en danger. Sa jambe gauche ne peut être sauvée et il est amputé immédiatement.

“J’étais en état de choc… Réaliser les conséquences de ce qui venait d’arriver, savoir que je ne pourrais plus jamais courir, sortir avec mes amis, ou chercher mon fils à l’école, c’était très dur et j’ai perdu confiance en moi. ”

Malgré le choc et la tristesse, Sandro se promet qu’il va récupérer, quelles que soient les difficultés. Peu de temps après son operation, il est équipé d’une première prothèse et entame un programme de rééducation intense.

“Avant tout, je voulais retrouver ma vie d’avant et rattraper le temps perdu. Je suis donc retourné à la salle de sport aussi souvent que possible et je me suis consacré à mon rétablissement. Je voulais faire mieux à chaque fois.”

Dans le même temps, Sandro essaie de nouvelles activités sportives. Il commence à faire du vélo et à nager, heureux de ce que sa prothèse lui permet de faire. La chance lui sourit avec la rencontre d’un potentiel partenaire d’affaires, lui ouvrant une perspective totalement nouvelle et lui redonnant un nouvel objectif : la boxe. En un an, il ouvre sa première salle de gym et commence à entraîner des amateurs et des professionnels sur le ring.

Aujourd’hui, Sandro est entraîneur de boxe et il utilise un Pro-Flex XC Torsion car, comme il dit, « il m’aide à bouger comme je veux ». Il continue à monter sur le ring et est un fervent militant pour les activités physiques et sportives et pour une vie sans limites.

“Je mène une vie parfaitement normale, tant sur le plan personnel que professionnel. La vie m’a donné l’opportunité d’essayer la boxe après avoir été joueur de foot professionnel. Je l’ai saisie, sans aucun doute ni hésitation.”