Klaus Vedder

Faire ce que vous aimez

Etant chirurgien orthopédiste pédiatrique à proximité de Cologne, en Allemagne, le Dr.  Klaus Vedder est souvent debout. Sa matinée commence par une promenade à vélo pour aller à l’hôpital. Il passe ses journées debout dans une salle d’opération, ou à courir dans les escaliers pour répondre rapidement aux besoins des patients. Le Dr. Vedder est heureux de travailler avec les enfants et reconnaît que son travail peut avoir un effet positif sur leur vie.  

“« J’aime mon métier. » En tant que chirurgien orthopédiste, j’ai pu soulager la douleur de beaucoup de patients ». ”

Qu’il s’agisse de loisirs ou d’activités physiques, faire ce que nous aimons enrichit notre vie, nous donne un but et nous rend tout simplement, plus heureux et plus sain.  

Pour le docteur Vedder « cet amour » comprend aussi la randonnée extrême. Ses aventures ont commencé il y a environ 30 ans avec les sentiers des montagnes des Alpes (en Allemagne, en France et en Suisse) et se sont étendues jusqu’à la beauté du Népal et du Tibet : le Toit du monde.

“« J’ai perdu mon cœur au Népal et au Tibet. Aller là où si peu sont allés, voir des paysages magnifiques et rencontrer les gens...c’est un rêve. »”

 

Le Dr. Vedder avait prévu d’y retourner pour une randonnée de quatre semaines, en septembre 2019. C’est une randonnée longue, difficile et épuisante. C’est pourquoi, lorsque sa douleur au genou commençait à se manifester début 2019, il s’est inquiété pour son voyage au Népal mais aussi pour son travail de chirurgien. Le Dr. Vedder s’est presque immédiatement rendu compte qu’il s’agissait d'une arthrose.  

“« Lorsque j’ai commencé à ressentir des douleurs au genou et d’autres symptômes d’arthrose, je me suis inquiété de l’impact que cela pourrait avoir sur mon travail et sur mon mode de vie. Je serais dévasté si je devais renoncer à la randonnée. » ”

Une radiographie et une IRM ont confirmé qu’il s’agissait d’une arthrose de grade 4. Considérés comme « graves », les patients atteints d’arthrose de grade 4, ressentent de grandes douleurs et un inconfort lorsqu’ils marchent ou lorsqu’ils bougent une articulation. L’espace entre les os est considérablement réduit, le cartilage est presque complètement détruit et la friction des parties mobiles de l’articulation est fortement augmentée. Le Dr. Vedder avait besoin d’un soulagement et d’un soutien immédiats. Son médecin lui a recommandé des traitements au plasma riche en plaquette et d’utiliser l’attelle Unloader d’Össur.  

Sa douleur s’est atténuée très rapidement et il a pu reprendre son rythme de travail exigeant et exercer son activité préférée.  

“« Cela fait maintenant un an que je ne ressens plus aucune douleur et je suis heureux de dire que je continue à faire toutes les activités que j’aime. » En fait, je suis allé au Népal en septembre 2019, comme prévu. Il s’agissait de trois semaines où je faisais de la randonnée entre 8 et 4 heures par jour avec un sac à dos de 13 kg. La mousson extrêmement longue a été plus intense que prévu : le Unloader devait donc sécher sur la tente. Je peux dire que c’était une randonnée incroyable et une très belle expérience. Réaliser des rêves qui dépassent l’ordinaire... c’est ma vie sans limites. ”