Cela fait maintenant des années que Jamie a été secourue et ce qu’elle a vécu après reste tout aussi saisissant qu’inspirant. Son histoire a été très médiatisée : ses apparitions dans des articles et des livres, mais aussi ses nombreux passages à la télévision montrent une femme dynamique surmontant les obstacles avec assurance et persévérance, pour vivre une vie sans limites.  

Aujourd’hui, Jami est auteure, athlète, intervenante en développement personnel et double amputée. Voici son histoire.  

Jami Goldman Marseilles.

En décembre 1987, Jami et son amie Lisa sont piégées dans une violente tempête de neige dans le désert d’Arizona. Ce n’est que onze jours plus tard qu’elles sont retrouvées déshydratées et affamées. Les deux femmes sont victimes de graves engelures : Jami doit lutter contre la gangrène et une éventuelle amputation des deux jambes en dessous du genou. En seulement quelques jours, la vie de Jami a basculé : elle a connu le chagrin, la tristesse et la perte de ses membres. 

 

Comme elle l’explique dans son livre “Up and Running”, cette perte, à l’âge de 19 ans allait être à l’origine d’une nouvelle passion : la course à pied. 

“Lorsque j’ai réalisé que le seul espoir de me sentir en paix était de changer d'état d’esprit, j’ai commencé à voir la douleur comme une gêne qui ne m'empêcherait pas d’avancer”. Je suis là pour aller de l’avant, et je l’ai fait, malgré la douleur quotidienne.”

Au cours des années suivantes, Jami entreprend un programme de thérapie physique exigeant : elle s’intéresse à la nutrition et au bien-être et apprend à marcher à nouveau avec des prothèses. Mais ce n'est que le début. 

“En regardant les Jeux paralympiques de 1996, j’ai décidé de devenir athlète professionnelle des Jeux Olympiques.” dit Jami. C'est à partir de ce moment-là qu’elle se consacre à la course. Motivée par le soutien de sa famille et des lames de course de renom, elle commence un programme d’entraînement rigoureux qui lui permet de rejoindre l’équipe paralympique américaine d’athlétisme et de participer plus tard à des triathlons, marathons et autres courses.

Le 11 octobre 2015, Jami est la première femme amputée bilatérale en dessous du genou à terminer un marathon, celui de Chicago et le 18 avril 2016, celui de Boston.  

Jami est une épouse, une mère, une enseignante et une personne altruiste qui a aussi vaincu un cancer. Son histoire est un exemple remarquable de l’importance de l’espoir, du courage et de la gratitude.  

“Surmonter, c'est vivre sa vie pleine d'amour, de passion et de persévérance. ”